· 

La garde - robe de Notre-Dame

Notre-Dame possède près de 30 robes, créées par des femmes aux doigts de fées. Ces robes représentent tantôt des scènes clés de l’histoire miraculeuse de Notre-Dame de Walcourt comme le Miracle du Jardinet, tantôt des scènes plus imagées pour illustrer des moments du calendrier religieux.

De la robe du couronnement, tissée de fils d’or et parée » de pierres semi-précieuses à la dernière robe créée, la garde-robe de Notre-Dame raconte également le travail du fil à travers les siècles. Sans oublier ses manteaux et ses voiles qui la rendent d’autant plus majestueuse.

La garde-robe de Notre-Dame, c’est une exposition inédite mais aussi une occasion de mettre en valeur le travail et la dévotion de toutes ces femmes qui en prennent soin.

 

Exposition du 11 septembre au 3 octobre

Visites guidées (groupes de 10 personnes)

-        les samedi 11 et dimanche 12  septembre dans le cadre des Journées du Patrimoine

-       Les samedi 18 et dimanche 19 septembre

-       Le samedi 25 septembre

-       Le dimanche 3 octobre

-       En semaine pour groupes sur réservation

Horaires

-       Samedi de 10h à 16h

-       Dimanche de 12h à 18h

Visites libres en semaine en dehors des offices

Réservation obligatoire à l'Office du Tourisme: 0478 793407, tourisme@walcourt.be ou Centre culturel 071 614 686, info@centreculturelwalcourt.be

De Notre-Dame à l’art contemporain, exposition "De fil et d'aiguilles"

 

En parallèle avec la garde-robe de Notre-Dame, une exposition autour du travail du fil sera présentée à l’Espace Hôpital Saint Nicolas. Une façon d’aborder ces « techniques désuètes » qui se révèlent pourtant d’une grande créativité. 

Un voyage dans l'univers de trois artistes : les costumes et les masques délirants et colorés de Peggy Francart qu'elle a créé pour la grande parade de Charleroi en 2019. L'évocation de l'intime avec les œuvres fines et délicates de Géraldine Miesse et les joyeux portraits brodés de Jean-François Verlinden.

Peggy Francart est une artiste multidisciplinaire qui mélange danse et arts plastiques. Faire participer le public lui est vital : elle l'inclut souvent à ses créations, ici en utilisant des "techniques populaires" comme le crochet ou le tricot. En découle un travail collectif qui se traduit par des formes en mouvement, des images de corps hybride et colorés

Géraldine Miesse  travaille le textile, la broderie, la sérigraphie sur tissu et la céramique. Autant de techniques qui se mélangent avec finesse pour créer un univers floral aux sens multiples

Jean-François Verlinden aime coudre des portraits. Son travail, brut et spontané, est joyeux. Il dessine les visages points par points, suivant les lignes libres de ses souvenirs et de son interprétation

 Visites libres tous les jours de 10h à 17h

Des ateliers pour tous 

au coeur de l’exposition DE FIL ET D’AIGUILLES

Broderie, dentelle ou encore « ojo de dios », des techniques créatives toujours d’actualité

Les samedis 18 et 25 septembre de 10h à 13h

A l’Espace Hôpital Saint Nicolas, 5€/atelier

Infos et inscriptions : Centre culturel, 071 614 686,

info@centreculturelwalcourt.be

Une exposition dans la Basilique, une autre dans l’Hôpital Saint Nicolas, une troisième dans les

rues ! la plus grande guirlande du monde exposée entre ces deux lieux est un fil d’Ariane entre les deux expositions.

La guirlande est composée d’autant de fanions que de participants au projet. Habitant·e·, collectif, enfant, mamy ou papy, couturière de haut vol ou amateur d’image, cette guirlande est représentative de cette communauté que nous appelons les habitants de l’entité de Walcourt.